Pierre Derhet

Solistes
Ténor

Le ténor belge Pierre Derhet étudie le chant à l’Institut Supérieur de Musique et de Pédagogie (IMEP) de Namur avant de se perfectionner lors de lors de masterclasses aux côtés de Christophe Rousset, Leonardo García Alarcón, Andrea Marcon et Marie-Nicole Lemieux. Il est Lauréat de la MMAcademy en 2016. Le début de sa carrière est marqué par des prises de rôles mozartiennes : Ottavio (Don Giovanni), Belmonte (Die Entführung aus dem Serail) et Ferrando (Così fan tutte) au Festival Mozartiades de Bruxelles puis à nouveau Ferrando (Così fan tutte) à l’Opéra de Nice. Il incarne également Jean-Petit Bleu (Folon), Spoletta (Tosca) et Gastone (La Traviata) à l’Opéra Royal de Wallonie-Liège, A Spirit (Didon et Enée) sous la direction de Christophe Rousset, Un Prêtre / Un Homme d’armes (Die Zauberflöte) à l’Opéra de Lille, Coqsigru (Le Retour d’Ulysse de Hervé) avec le Palazzetto Bru Zane à Paris, Le Barbier / Le Père (L’Homme de la Mancha) à la Monnaie et au Théâtre du Châtelet, Un Hérault d’armes (Robert le diable) et Palomides (Le Silence des ombres de B. Attahir) à la Monnaie, Azincourt (Fortunio) à l’Opéra-Comique et Piquillo (La Périchole) à l’Opéra Grand Avignon. Plus récemment, il incarne Bob Boles dans Peter Grimes à l’Opéra Grand Avignon, Le Prince dans Trois Contes de G. Pesson et David Lescot à l’Opéra de Rennes, Laërte dans Hamlet à l’Opéra-Comique et à l’Opéra Royal de Wallonie-Liège, Mercure dans Platée au Théâtre du Capitole de Toulouse et à l’Opéra Royal de Versailles, le rôle-titre dans Richard Cœur de Lion et Saint-Phar dans La Caravane du Caire à l’Opéra Royal de Versailles, Cossé dans Les Huguenots à la Monnaie, le rôle-titre dans Fortunio et Le Prince dans L’Amour des trois oranges à l’Opéra National de Lorraine, Le Brésilien / Gontran / Frick dans La Vie parisienne à l’Opéra Royal de Wallonie-Liège, à l’Opéra de Limoges et à l’Opéra Orchestre National Montpellier Occitanie, Lucio / Gondoliere dans Otello de Rossini et l’Abbé de Chazeuil dans Adriana Lecouvreur à l’Opéra Royal de Wallonie-Liège, le Prince Quipasseparla dans Le Voyage dans la lune à l’Opéra de Massy (rôle qu’il a enregistré chez Bru Zane Label) et Pomponnet dans La Fille de Madame Angot à l’Opéra-Comique. En concert, il interprète Les Illuminations de Britten et le Requiem de Mozart avec l’Orchestre National de Cannes, Il Diluvio universale de Falvetti avec Cappella Mediterranea au Théâtre de Caen et Ô mon bel inconnu avec le Münchner Rundfunk Orchester. Parmi ses projets, citons notamment Bardolfo (Falstaff) et Remendado (Carmen) à l’Opéra Royal de Wallonie-Liège, le rôle-titre dans Fortunio à l’Opéra de Lausanne, L’Amant jaloux à Montréal.

L'Amant jaloux